Caution de prêt immobilier

Caution Prêt immobilier
La banque aura besoin que vous choisissiez une garantie de remboursement pour votre prêt immobilier avant de pouvoir débloquer les fonds que vous demandez. Vous avez alors le choix entre: Privilège de Prêteur de Deniers ou PPD, hypothèque, caution. Toutefois, la plupart des emprunteurs comme vous l’aurez constaté, optent désormais pour le choix d’une caution. Pourquoi ? Pour quels avantages cette alternative arrive-t-elle à attirer plus de bénéficiaires de prêt ? Comment l’obtenir ? Et en quoi consiste-t-elle plus exactement ? Tous ces points seront abordés pour vous aider à y voir plus clair.

Quel est le principe d’une caution de prêt immobilier ?

Tout établissement prêteur pourra vous accorder un prêt pour l’acquisition d’une nouvelle maison. Mais avant de le faire, il procèdera d’abord à l’examen de votre dossier. Il doit s’assurer que la totalité du montant versé soit remboursé dans les temps. Pour cela, la banque vous demandera de choisir une garantie de prêt. Elle a aujourd’hui une tendance à vous orienter vers une solution appelée « caution » compte tenu des avantages dont bénéficient le prêteur et l’emprunteur. C’est seulement dans le cas où celle-ci échoue que la société de crédit conseillera une inscription hypothécaire.

Caution de prêt immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Caution de prêt immobilier
C’est une forme de garantie de remboursement de prêt qu’un établissement ou un organisme de cautionnement propose. Il se porte donc garant de la restitution de la somme empruntée auprès de la banque ou du service de crédit. Ces sociétés peuvent considérer votre prêt immobilier, que votre projet concerne l’achat d’un immeuble neuf ou l’achat d’un ancien logement, et que celui-ci soit déjà construit ou en cours de construction. Quand vous contactez donc un organisme pour garantir votre crédit, vous lui demandez de tenir le rôle du responsable de la restitution de l’argent emprunté. Il honorera donc sa promesse en assurant le règlement de la totalité de la somme que vous devez à la banque ou à l’établissement prêteur en cas de défaut de paiement de votre part. Voilà pourquoi, ce n’est qu’une fois que vous avez choisi la caution comme offre de garantie, avec l’accord de la société que la banque pourra seulement procéder au déblocage des fonds.

Comment la caution de prêt immobilier fonctionne-t-elle ?

Caution de prêt immobilier
Comme vous le savez déjà, un remboursement comprend des frais annexes. Dans le cas d’une caution, vous devez payer deux sortes de frais :

  • un pour la commission et ;
  • un autre pour la garantie.

Les frais de commission sont donc les coûts des services rendus par la société de cautionnement. Quant aux frais de garantie, ce sont des sommes que vous versez pour vous assurer que l’organisme pourra rembourser la banque à votre place si vous rencontrez des problèmes pour la restitution des fonds prêtés par celle-ci.

La société garante prend donc un pourcentage sur l’ensemble de l’argent débloqué. Le montant va dépendre de la somme à emprunter. D’une manière générale, il ne dépasse pas 1% de sa totalité. Les frais de garantie peuvent être récupérables dans certains cas et selon l’organisme de cautionnement, une fois que le crédit de la banque a été restitué.

Le principe de la caution est donc simple : l’organisme qui se porte garant remboursera la banque à votre place si jamais vous vous trouvez dans l’incapacité de le faire. Ensuite, il entrera en contact avec le bénéficiaire de prêt pour trouver une solution afin qu’il puisse régler sa dette. En général, une issue à l’amiable est toujours à portée de main : elle consiste à prolonger le délai de paiement afin que le client puisse payer la totalité des frais.

Comment obtenir une caution de prêt immobilier ?

Les organismes de cautionnement fonctionnent comme les banques et les établissements prêteurs : ils étudient chaque dossier avant de le valider. Certaines banques ont déjà des filiales qu’elles vous conseilleront pour votre demande de caution. Parfois, vous êtes libre de proposer la société de votre choix. Cependant, l’organisme doit avoir un agrément auprès de la banque qui va accorder le prêt. Alors, comment faire afin de profiter de cette alternative ?

Confirmer votre choix auprès de la banque

Lors de votre requête de prêt, la banque vous exigera de choisir une option de garantie. Si vous optez pour le choix d’une caution, vous devez communiquer à l’organisme bancaire ce choix afin qu’il puisse transmettre votre demande à la société de cautionnement. Vous pouvez alors avoir l’accord pour un prêt qui concerne l’achat d’un domicile ou qui est nécessaire pour régler les frais relatifs aux travaux effectués dans un logement, un immeuble, une maison… Cette solution peut donc toucher les projets pour l’acquisition de domicile principal ou secondaire mais aussi pour les domiciles locatifs.

Augmenter votre chance d’obtenir l’accord de la société de cautionnement

Vous pourrez présenter de bons dossiers afin d’influencer l’organisme de cautionnement afin qu’il se porte garant de votre prêt immobilier. En effet, le montant de votre crédit n’est pas le critère observé, pas principalement. Ces organismes examinent plutôt les situations révélées par les chiffres sur les différents relevés et les dossiers que la banque va leur transmettre. Ils étudient donc chaque cas en fonction :

  • du taux d’endettement ;
  • des revenus ;
  • de la durée d’endettement ;
  • de la situation professionnelle de l’emprunteur : ancienneté, stabilité… Vous aurez plus de chance d’avoir un accord si vous êtes en CDI, mais pas forcément.

Quels sont les points qui poussent les emprunteurs à choisir une caution ?

Le principe de la caution de prêt immobilier, sa simplicité et son coût sont autant de raisons qui justifient le choix des demandeurs de prêts se tournant vers cette solution. Vous pourrez effectivement envisager l’achat de nouvelles propriétés avec cette option ; c’est plutôt une alternative souple qui permet d’entamer de grands projets.

Faire un prêt sans hypothèque

Vous vous êtes toujours demandé s’il y a un moyen de garantir votre prêt et cela sans inscription hypothécaire ? Il y en a un ; il s’agit de la caution. De cette façon, vous pourrez avoir un prêt sans avoir à hypothéquer vos biens. Quel que soit le montant que vous demandez à la banque, l’organisme de cautionnement n’y verra aucun inconvénient. Il faut juste se présenter avec des relevés montrant plus de stabilité pour pouvoir convaincre la société de votre capacité de restituer les fonds prêtés dans le délai prévu.

Opter pour la solution la moins chère

Quant au frais, la caution permet de faire des économies étant donné que son coût est le moins cher. Pour l’achat d’un bâtiment neuf, elle offre la possibilité d’opter pour la solution la moins chère. Parce que les démarches à suivre ne nécessitent pas l’engagement d’un notaire, contrairement pour une hypothèque ou un PPD, les frais de commission sont donc moins chers.

Ne pas engager des frais de mainlevée

La caution permet de ne pas engager des frais de mainlevée au cas où vous arrivez à rembourser tous les frais avant l’échéancier. C’est aussi le cas si vous vendez votre bien dans le délai du remboursement du prêt de la banque. En revanche, vous devez payer ces frais si vous choisissez une inscription hypothécaire.

Ne pas gérer des litiges avec la banque

Cette option vous permet aussi de ne pas régler des litiges avec la banque parce qu’au deuxième ou troisièmes retards sur le paiement, la société de crédit se retournera vers le garant, qui n’est autre que l’organisme de cautionnement pour lui demander de régler les frais ; c’est ce qu’il va faire, évidemment. Il abordera ensuite le sujet avec son client pour trouver une solution.