Crédit à la consommation

Vous rêvez d’acheter une voiture ou mettre en œuvre des travaux ? Envie de faire des voyages ou de refaire votre cuisine ? Recourir à une avance de trésorerie s’avère être nécessaire. Pour ce faire, les crédits à la consommation peuvent être la solution. Toutefois, pensez à ne pas dépasser les limites de votre budget puisqu’un crédit se rembourse tôt ou tard. Voici quelques explications qui pourront répondre à toutes vos questions sur le crédit à la consommation.

Le crédit à la consommation, c’est quoi ?

Le crédit à la consommation, c’est quoi ?

  • Types de crédit

Différents types de crédit à la consommation existent pour financer l’achat de bien :

  • le prêt personnel : remboursable mensuellement, c’est le prêt que vous pouvez utiliser sans justifier les dépenses auprès de l’organisme prêteur. Les fonds sont versés directement sur le compte. Ce prêt est moins coûteux qu’un découvert bancaire ou un crédit affecté. Toutefois, si le bien acheté est défectueux ou la vente est annulée, vous devez continuer à rembourser
  • le crédit affecté : C’est un crédit lié à l’achat d’un bien ou d’un objet déterminé. Les fonds sont directement versés aux commerçants. Si la vente ou la prestation de service ne se réalise pas, le crédit est annulé automatiquement.
  • le crédit renouvelable : c’est une réserve d’argent à disposition de l’emprunteur. Autrement dit, c’est un prêt qui s’utilise en fonction de vos besoins dans une certaine limite. Il est réutilisable au fur et à mesure de son remboursement. C’est une formule plus souple, mais plus coûteuse qu’un crédit classique.
  • la location avec option d’achat : Il s’agit d’un contrat par lequel un organisme de crédit achète un bien qu’il vous loue pendant une période déterminée. Vous deviendrez ainsi le locataire du bien. Vous pouvez également l’acquérir en exerçant votre option d’achat moyennant un prix convenu dans le contrat.
  • le crédit à la consommation gratuit

C’est un crédit dont le taux d’intérêt est nul, c’est-à-dire que la somme que vous aurez à rembourser est égale à la somme que vous avez prêtée. Le prix du crédit ne doit pas être supérieur au prix de l’article au comptant. Le vendeur qui vous le propose doit vous garantir que le prix payé est le prix le plus bas appliqué par son enseigne dans les 30 derniers jours. Vous ne payez pas d’intérêts. Ce type de prêt sert à financer un achat et est proposé directement sur le lieu de vente. Le crédit gratuit vous permet de payer un bien ou un service en plusieurs fois sans suppléments.  Le regroupement des mensualités acquittées doit correspondre au prix du bien affiché en rayon. Toutefois, des frais de dossiers peuvent être demandés si la durée du crédit est supérieure à 3 mois.

Comment contracter un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation est un emprunt financier pour l’achat de biens autre que l’immobilier. Les conditions du prêt sont définies au moment du contrat. Ce prêt est remboursable par mensualités sur une durée bien définie. Toutefois, il peut s’étendre de 4 à 84 mois. Vous aurez également à rembourser des intérêts, un pourcentage sur le montant emprunté.

Pour obtenir un crédit à la consommation, vous devez

  • Effectuez une simulation d’une demande de prêt pour connaître les taux d’intérêt et la durée de remboursement.
  • Présenter un dossier avec justificatif de revenus et de domicile, votre dernier relevé bancaire, le tableau d’amortissement de vos autres crédits en cours qui déterminera votre capacité d’emprunt. Pour pouvoir emprunter, votre taux d’endettement doit être inférieur à 33 %.

Pour connaître ce taux, vous devez effectuer une simple opération. Additionnez les mensualités et divisez-les par la somme de toutes vos charges. Le montant que vous obtenez doit être multiplié par 100, ce qui vous permet de connaître votre pourcentage d’endettement.

Exemple : Avec deux salaires, 1250 euros + 1500 euros = 1750 euros. Vous disposez d’un crédit de 250 euros à payer par mois. Votre taux d’endettement est donc de :

250/1750=0,14 x 100 = 14 %.

  • Pour obtenir la meilleure offre, faites des simulations et faites jouer la concurrence. Les crédits affectés au taux d’intérêt plus avantageux que les crédits renouvelables sont conseillés. En outre, vous devez prendre en compte les frais d’assurance du crédit.
  • De son côté, le prêteur doit vous renseigner sur le risque du crédit avant la signature du contrat. Il doit vous fournir un document avec des renseignements précis vous permettant de comparer différentes offres. À cette occasion il doit encore vérifier votre situation financière.

Une fois que vous aurez choisi le type de crédit qui vous semble le plus adapté à votre situation et que l’établissement bancaire l’aura étudié, vous recevrez une offre préalable indiquant clairement le montant du crédit, son objet, son taux, sa durée, le nombre de remboursements, le coût des frais, le TAEG, le TAEA si l’offre comprend une assurance. Cette offre de crédit ne suffit pas à déclencher le versement des sommes concernées. Vous devez attendre 7 jours, à compter du lendemain de la signature de cette offre de crédit. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires révolus à compter du jour de l’acceptation de l’offre du contrat de crédit. Pour cela, il faut adresser une lettre de recommandation avec accusé de réception à l’établissement bancaire. En cas de rétractation, le contrat de vente sera annulé et vous devez restituer le bien en votre possession. Il en est de même dans le cas d’un crédit proposé sur Internet. Dans le cas d’une livraison immédiate du bien acheté au moyen d’un crédit acheté, le délai peut être réduit à 3 jours. Ensuite, les remboursements sont automatiquement prélevés par échéance mensuelle. Il est toujours possible de rembourser un crédit par anticipation.

Comment annuler un crédit à la consommation ?

Comment annuler un crédit à la consommation ?
L’annulation du crédit à la consommation doit suivre les normes établies par des textes juridiques. Les établissements de prêt ne peuvent en aucun cas refuser l’annulation.

  • La résiliation du contrat de vente

Un crédit à la consommation peut-être annulé suite à une résiliation du contrat de vente. Si la date de livraison est retardée de 7 jours et que le bien dépasse une valeur de 500 euros, si le service offert n’est pas complet, si le bien acheté subit un rappel ou si des dossiers relatifs au contrat ne vous sont pas offerts, vous pouvez annuler le crédit. Pour ce faire, vous devez envoyer une lettre recommandée au vendeur.

  • Le droit de rétractation

Selon l’article L. 311-15 du code de la consommation, modifié par la loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010  «  Quand un particulier signe un crédit à la consommation, il bénéficie de 14 jours de réflexion : c’est la période de rétractation ». Durant ce délai, vous pouvez vous rétracter, même si la somme empruntée est déjà versée dans votre compte. Il ne vous restera qu’à la rembourser.

  • Le remboursement anticipé

Outre la résiliation du contrat de vente, vous pouvez annuler ce crédit par remboursement anticipé. En effet, l’article L. 311-29 stipule qu’« aucune indemnité ne peut être réclamée par le prêteur. L’acheteur rembourse uniquement le montant du capital restant dû ». Le remboursement anticipé d’un crédit à la consommation est une démarche qui consiste à solder son crédit à la consommation. Pour ce faire, il suffit de rédiger une lettre recommandée avec accusé de réception.

Quel taux de rachat de crédit à la consommation ?

  • Le TAEG

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Il est alors important de vérifier vos capacités de remboursement avant de vous engager. Pour ce faire, il faut comprendre les types de taux dans un crédit. En général, il n’y a pas qu’un seul type de taux dans un crédit : taux de base, taux nominal, taux débiteur, TAEG ou Taux annuel effectif global. Chacun de ces taux possède une définition propre, mais seul le TAEG est concerné par le crédit à la consommation. En effet, ce taux sert de référence pour comparer les offres de prêt à la consommation entre elles. C’est le taux représentatif du coût total de crédit. Il se décompose en taux de base, des frais obligatoires et éventuellement des primes d’assurance lorsque celle-ci est obligatoire et souscrite auprès de l’établissement bancaire. Le TAEG est présent dans toutes les offres commerciales et sur l’offre de contrat de crédit.

Si vous cherchez une offre de crédit pour financer votre achat de nouvelle voiture, vous devez prendre soin d’analyser ce taux pour comparer les offres entre elles pour le même montant et la même durée.

  • Le rachat de crédit

Vos crédits pèsent trop lourd dans votre budget ? Baissez simplement le montant de vos mensualités en réunissant tous vos crédits en un seul. C’est le rachat de crédit. Cela correspond au fait qu’un organisme spécialisé rembourse vos crédits à votre place. Vous n’aurez plus à rembourser vos créanciers d’origine. Ce remboursement est à la charge de l’organisme de votre choix. Cela permettra d’alléger vos mensualités grâce à un taux beaucoup plus avantageux. En outre, vous effectuerez le remboursement sur une durée plus longue. Par exemple, vous remboursez chaque mois un total de 1500 euros pour un crédit immobilier, 3 crédits renouvelables et 1 prêt personnel. Après avoir effectué un rachat de crédit, vous ne payez plus qu’une mensualité de 1000 euros, soit une baisse de 500 euros/mois.

Le rachat de crédit est ainsi un prêt personnel qui vous permet de regrouper vos crédits en 1 seul et ainsi de réduire le montant de vos mensualités avec une durée de remboursement qui correspond mieux à votre budget. Cette baisse de mensualité prolongera la durée de remboursement du crédit. Vous pouvez aussi décider de regrouper tous vos crédits pour réduire cette durée de remboursement. Dans ce cas, les mensualités seront plus élevées. Ainsi, vous profiterez d’un taux unique et fixe en plus de n’avoir qu’un seul prêt.

Regrouper ses crédits allège le remboursement du crédit pour une meilleure gestion de votre budget et permet d’adapter ses mensualités en fonction de ses revenus et de ses charges. Une seule et même mensualité regroupe tous les remboursements de crédit en cours.  Toutefois, gardez toujours à l’esprit que l’achat de crédit n’est pas une échappatoire. Il ne vous dégage en aucun cas de vos dettes.

  • Le taux pour le rachat de crédit à la consommation

Ce taux est très différent d’un financeur de groupement de prêts à un autre. Il est établi en fonction de la politique de l’établissement prêteur, mais également des taux contrôlés par la BCE (Banque Centrale européenne). Ainsi, le rôle de votre courtier financier est évidemment de vous trouver le meilleur taux pour le financement de votre rachat de crédit. Selon la politique choisie des établissements prêteurs concernant leur marge, vous pouvez avoir 3 % de différence sur le taux proposé sur un même produit financier.

Comment changer de caution pour un prêt ?

Vous êtes en train de formaliser votre offre de prêt avec votre banque ? Vous disposez déjà d’un crédit immobilier et d’une assurance de prêt ? Vous êtes libre de choisir une caution autre que celle proposée par votre banque. Vous êtes également libre de résilier votre caution actuelle pour réaliser plus d’économie. Selon la loi Lagarde, le meilleur moment pour la changer est au moment de l’offre de prêt, pendant toute la 1e année de votre caution actuelle et 15 jours avant la date d’anniversaire de votre crédit et ensuite, chaque année, 2 mois avant la date d’anniversaire de la signature de l’offre de prêt.

Pour ce faire, prenez rendez-vous avec votre conseiller et apportez votre tableau d’amortissement, votre offre de prêt et votre ancien contrat de prêt. Celui-ci vous renseignera ensuite sur le montant des économies que vous pouvez réaliser, les garanties supplémentaires dont vous pouvez profiter.

Pour résilier votre ancienne caution, votre conseiller vous remet :

– une lettre de substitution remplie

– une lettre de résiliation pré-remplie

Vous devez envoyer la première lettre à la banque avec les conditions particulières et la notice de votre nouvelle assurance. La deuxième lettre est à envoyer à votre assureur avec accusé de réception. La résiliation de la caution de prêt prendra effet sur 10 jours où à la date d’effet de la nouvelle caution.

Ou faire un crédit à la consommation ?

Pour souscrire, vous devez vous adresser à un établissement bancaire, à un organisme de crédit à la consommation, ou à quelques grands magasins. Vous pouvez aussi en trouver sur Internet. Outre le fait d’être plus pratique, c’est souvent moins cher qu’ailleurs. Vous pouvez déposer vos demandes auprès d’un organisme financier habilité.

Comment négocier un crédit à la consommation ?

Avec le crédit affecté, l’achat et le prêt sont liés. Si vous n’obtenez pas le crédit, l’achat est annulé et inversement. Avec le prêt personnel, la somme vous est versée une seule fois sur votre compte bancaire et le taux d’intérêt est fixé sur toute la durée du crédit. Avec un crédit renouvelable, la réserve d’argent est utilisable en plusieurs fois selon vos besoins. Au fur et à mesure de vos remboursements, vous reconstituez votre réserve. Ce dernier type de crédit est plus souvent associé à une carte de magasin. Il est reproductible tous les ans et sa durée est limitée à 3 ou 5 ans selon le montant emprunté.  Le coût de l’emprunt est exprimé par un TAEG. Ce coût intègre le taux du prêt et les frais de dossier. Pour chaque type de prêt, le TAEG ne peut dépasser le taux d’usure ou le taux maximum auquel la banque peut vous accorder son prêt.

  • La négociation

La négociation a pour objectif de trouver un accord tout en espérant avoir les meilleures conditions, notamment une réduction du coût du crédit au maximum.  Négocier un crédit à la conso consiste donc à effectuer une longue préparation (réflexion, remise en cause de la situation), à se préparer pour une négociation, disposer des meilleurs arguments et avoir le meilleur profil.

  • La préparation

Pour disposer des bons arguments, il faut que vous ayez les capacités à discuter votre crédit en partant d’un bon exemple d’offre qui vous a convaincue. Si vous ne pouvez vous baser que sur le changement d’établissement prêteur à votre banque, ce n’est pas la peine de continuer la négociation. Il en va de même si vous négociez avec le conseiller d’un établissement de prêt pour réduire son taux sans aucune base de comparaison. Vous devez créer une solution bien définie ou une meilleure alternative si la négociation sur le crédit tournait mal. Dans ce cas, c’est à votre interlocuteur de négocier le crédit avec vous.

Pour bien négocier, vous devez également disposer d’une meilleure position. Les banquiers ne pourront pas vous aider si vous n’avez pas une offre entre vos mains. Pour profiter du meilleur crédit de consommation, il vous suffit d’accéder aux innombrables comparateurs sur Internet. Ensuite, pensez à déterminer le projet dont vous avez besoin. Les comparateurs effectueront pour vous le classement des meilleurs taux de crédit conso. Vous prendrez ainsi connaissance des meilleures offres. Ensuite, discutez de l’offre qui vous paraît la plus avantageuse et prouvez-le à votre banquier pour qu’il puisse revoir et vous fournir les conditions appropriées. Pour cela, vous devez prendre le formulaire de crédit afin d’acquérir une réplique de principe en ligne. Cela vous permettra également de recevoir une offre préalable de crédit. Cette démarche vous permet de trouver une réponse sur l’acceptation de votre demande et de connaître les types de preuves que vous devrez offrir. Acquérir une offre préalable de crédit avec la bonne proposition s’avère être un atout majeur pour assurer la négociation.

  • Pour assurer les négociations
  • Ayez une vision claire de votre situation budgétaire et une idée très précise du prêt que vous souhaitez contracter avant de souscrire un crédit de consommation.
  • Faites jouer la concurrence pour obtenir le prêt au taux le plus attractif.
  • Soyez transparent avec votre conseiller, expliquez-lui votre situation personnelle et votre projet. Ne lui dissimulez rien sur votre état budgétaire. Il est bien placé pour trouver les solutions adaptées à vos besoins pour que vous ne plongiez pas dans une situation de surendettement.
  • Le rachat de crédit peut vous aider à rembourser vos crédits. Il vous permet de regrouper vos crédits en un seul afin de faciliter la gestion de vos comptes avec une seule mensualité auprès d’un seul organisme.
  • Bon à savoir
  • Il est important de toujours bien lire les conditions liées au crédit auquel vous souscrivez. En cas de refus successif, il est fortement déconseillé de se tourner vers les établissements de crédit moins regardant. Vous risqueriez de vous retrouver dans une situation financière délicate. Tout ce que vous ne devez pas oublier est que le crédit vous engage et doit être remboursé.
  • Il faut se méfier des publicités. Vous êtes assuré par un taux promotionnel très attractif, mais il n’est valable que si vous remboursez sur une durée très courte. Si vous allongez la durée, il faut faire attention puisque le taux va augmenter.
  • Pour des montants importants, préférez le prêt personnel au crédit renouvelable puisque le taux d’intérêt est plus faible.
  • Si vous souhaitez financer un achat précis, préférez un crédit affecté. Ce prêt est accordé moins facilement, mais il est moins cher. Il est essentiel de savoir que plus les mensualités sont faibles, plus le crédit est long à rembourser et plus il coûte cher.
  • Dans tous les cas, remboursez par anticipation dès que vous le pouvez

 

Pour résumer …

Le crédit à la consommation est une somme d’argent mise à disposition par un organisme prêteur pour un consommateur, destinée à l’achat des biens. Il n’y a des conditions d’âge, de sexe ou de nationalité pour l’obtenir. Votre dossier sera sélectionné en fonction de votre solvabilité et de votre situation personnelle.  Contrairement au crédit affecté où le bien est défini, vous pouvez acheter ce que vous voulez avec le crédit à la consommation.  Actuellement, le plafond ou le montant maximum de prêt est défini dans le code de consommation et est fixé à 75 000 euros. Vous aurez 14 jours à partir de la signature du contrat pour vous rétracter en utilisant un bordereau prévu au contrat. Si le délai expire un dimanche ou un férié, le délai est reporté au jour suivant.